Ricerca (2028 products)

Autore

Titolo

Collana / Rivista

Argomento

Anno di pubblicazione

Prezzo

Between 
and 

Gregorianum 2018 Fasc. 3

Solo online

01 - Meynet Roland - Le psaume 35 . censuré "sans raison" - P. 445

Nuovo

Le psaume 35 : censurè sans raison

Meynet Roland S.I.  - PAG. 445-467

Le pasume 35: censuré «sans raison»
devaient devenir par la suite ses ennemis acharnés.
En censurant le texte, en l’expurgeant de ce qui pose question, c’est un
autre psaume que la Liturgie des heures donne à prier. Or «Gommer les aspérités
d’un texte est le plus sûr moyen pour qu’il vous glisse entre les doigts»28.
Comme en montagne, les aspérités d’une paroi sont ce qui permet de progresser
et, finalement, de la surmonter. Si on supprime ce qui fait question, il ne
faut pas s’étonner de ne pas recevoir de réponse.
La lecture qui a été proposée du psaume dans son intégralité permet de
redimensionner le scandale de la violence, s’il est vrai que le psalmiste y
renonce et laisse à Dieu le soin de rétablir la justice; s’il est vrai aussi que la
honte et la confusion n’ont pas d’autre but que de conduire à la conversion et
à la foi. Quant à édulcorer la violence à laquelle le juste est confronté, c’est
risquer de se voiler la face devant la réalité non seulement du monde dans
lequel vivait celui qui a composé le psaume, mais aussi du monde dans lequel
celui qui reprend sa prière à son compte doit se débattre aujourd’hui.

ABSTRACT
Psalm 35 is one of those which the Liturgy of the Hours edited most heavily.
A precise, in-depth analysis of Ps 35, however, supports the conclusion that it did not
deserve such censorship. Despite all the sufferings and even death threats addressed
to him «without reason», the psalmist does not in fact seek vengeance, but instead
trusts in God that justice be done. What he calls for in his supplication is neither his
persecutors’ death nor their punishment, but that they be led into a confusion that
brings them to conversion. The censors even ensured they forbade whoever prays that
psalm from complaining to God about his suffering, which really takes the cake.
Keywords: Ps 35, violence, censorship, Liturgy of the Hours

Altri dettagli

9,00€

Altre informazioni

Le psaume 35 : censurè sans raison

Meynet Roland S.I.  - PAG. 445-467

Le pasume 35: censuré «sans raison»
devaient devenir par la suite ses ennemis acharnés.
En censurant le texte, en l’expurgeant de ce qui pose question, c’est un
autre psaume que la Liturgie des heures donne à prier. Or «Gommer les aspérités
d’un texte est le plus sûr moyen pour qu’il vous glisse entre les doigts»28.
Comme en montagne, les aspérités d’une paroi sont ce qui permet de progresser
et, finalement, de la surmonter. Si on supprime ce qui fait question, il ne
faut pas s’étonner de ne pas recevoir de réponse.
La lecture qui a été proposée du psaume dans son intégralité permet de
redimensionner le scandale de la violence, s’il est vrai que le psalmiste y
renonce et laisse à Dieu le soin de rétablir la justice; s’il est vrai aussi que la
honte et la confusion n’ont pas d’autre but que de conduire à la conversion et
à la foi. Quant à édulcorer la violence à laquelle le juste est confronté, c’est
risquer de se voiler la face devant la réalité non seulement du monde dans
lequel vivait celui qui a composé le psaume, mais aussi du monde dans lequel
celui qui reprend sa prière à son compte doit se débattre aujourd’hui.

ABSTRACT
Psalm 35 is one of those which the Liturgy of the Hours edited most heavily.
A precise, in-depth analysis of Ps 35, however, supports the conclusion that it did not
deserve such censorship. Despite all the sufferings and even death threats addressed
to him «without reason», the psalmist does not in fact seek vengeance, but instead
trusts in God that justice be done. What he calls for in his supplication is neither his
persecutors’ death nor their punishment, but that they be led into a confusion that
brings them to conversion. The censors even ensured they forbade whoever prays that
psalm from complaining to God about his suffering, which really takes the cake.
Keywords: Ps 35, violence, censorship, Liturgy of the Hours

10 altri prodotti della stessa categoria