Search

Autore

Titolo

Categories

Argomento

Anno di pubblicazione

Archivum Historiae Pontificiae Vol. 54

Online only

05 - Anna Baranska - La congrégation des Affaires ecclésiastiques extraordinaires et les négociations concordataires:

New

Anna Barańska

Formato PDF

La congrégation des Affaires ecclésiastiques extraordinaires et les négociations concordataires: participation, pensée, résolutions (1814-1878)

Summarium
La présente étude, basée sur les matériaux de l’Archivio Storico della Segreteria di Stato au Vatican, vise à analyser le rôle de la congrégation des Affaires ecclésiastiques extraordinaires dans les négociations concordataires. Dans les années 1814-1878, le
Saint-Siège a signé 19 concordats et 22 accords particuliers. L’AA.EE.SS. a tenu dans cette période 139 réunions consacrées aux négociations achevées (95) et inachevées (44). La plupart ont eu lieu pendant le pontificat de Grégoire XVI et, surtout, pendant la première moitié du pontificat de Pie IX (jusqu’à 1862). Les recours à la Congrégation étaient les plus fréquents dans les cas de négociations concordataires avec les grandes puissances européennes (Autriche, Espagne, Portugal, Russie). Selon les circonstances, elle exprimait son avis aux différentes étapes du procédé (entretiens officieux, pourparlers, élaboration du texte de la convention, ratification, mise en application). À travers les protocoles de sessions, on découvre comment l’AA.EE.SS. concevait le concordat et quels principes guidaient les cardinaux lorsqu’ils formulaient leurs résolutions. La Congrégation se servait aussi de certaines
règles pratiques, puisées de la tradition diplomatique du Saint-Siège ou formées sous l’influence de plus récentes expériences. Vu que la conception traditionnelle du concordat n’était plus praticable dans la réalité du XIXe siècle, les cardinaux devaient se reposer les questions sur l’essence et la forme des accords avec les États.

More details

9,00€

More info

Anna Barańska

Formato PDF

La congrégation des Affaires ecclésiastiques extraordinaires et les négociations concordataires: participation, pensée, résolutions (1814-1878)

Summarium
La présente étude, basée sur les matériaux de l’Archivio Storico della Segreteria di Stato au Vatican, vise à analyser le rôle de la congrégation des Affaires ecclésiastiques extraordinaires dans les négociations concordataires. Dans les années 1814-1878, le
Saint-Siège a signé 19 concordats et 22 accords particuliers. L’AA.EE.SS. a tenu dans cette période 139 réunions consacrées aux négociations achevées (95) et inachevées (44). La plupart ont eu lieu pendant le pontificat de Grégoire XVI et, surtout, pendant la première moitié du pontificat de Pie IX (jusqu’à 1862). Les recours à la Congrégation étaient les plus fréquents dans les cas de négociations concordataires avec les grandes puissances européennes (Autriche, Espagne, Portugal, Russie). Selon les circonstances, elle exprimait son avis aux différentes étapes du procédé (entretiens officieux, pourparlers, élaboration du texte de la convention, ratification, mise en application). À travers les protocoles de sessions, on découvre comment l’AA.EE.SS. concevait le concordat et quels principes guidaient les cardinaux lorsqu’ils formulaient leurs résolutions. La Congrégation se servait aussi de certaines
règles pratiques, puisées de la tradition diplomatique du Saint-Siège ou formées sous l’influence de plus récentes expériences. Vu que la conception traditionnelle du concordat n’était plus praticable dans la réalité du XIXe siècle, les cardinaux devaient se reposer les questions sur l’essence et la forme des accords avec les États.

20 other products in the same category: